La bonne adresse gourmande

19 août 2015 - Le quartier

Saviez-vous qu’à une centaine de mètres à pied de la gare de Sébeillon se cache l’un des meilleurs restaurants de Lausanne? C’est une adresse que l’on se passe depuis quelques années, entre amateurs de cuisine de brasserie.

Enseigne du café des tramways, à côté de Sébeillon

Enseigne du café des tramways, à côté de Sébeillon

Le très ancien Café des Tramways, en effet, a été repris en 2013 par un jeune chef français, ancien de la Brasserie du Grand Chêne du Lausanne Palace. On y mange, dit-on, le meilleur tartare de boeuf de la ville.

Situé sur la route de Morges, le café fait l’angle de la rue Couchirard, et se situe à moins de 5 minutes à pied des nouveaux appartements de Sébeillon. Au milieu des boiseries d’époque, les tables sont recouvertes de nappes à carreaux rouges, le menu se lit sur des ardoises traditionnelles, et au mur, on trouve encore le drapeau de la fanfare des TL, une véritable relique! L’établissement est sans prétention, et il serait facile de passer à côté sans se rendre compte que c’est LA bonne adresse du quartier. A des prix tout à fait raisonnables, on y déguste une cuisine canaille qui réinvente les plats traditionnels de brasserie, à base de produits frais de la région.

L’avenue de Morges à la hauteur du café des tramways

L’avenue de Morges à la hauteur du café des tramways

Sis non loin de l’ancien dépôt des TL, le Café des Tramways porte un nom qui l’inscrit dans la longue histoire des transports publics lausannois… Mais au regard des futurs grands chantiers qui transformeront le quartier dans les années à venir, le Café des Tramways semble aussi porter un nom précurseur! En effet, la future ligne de tram T1, qui reliera le Flon à la gare de Renens par la Route de Genève, placera ce quartier à proximité directe du centre-ville. Les habitants du quartier devront alors apprendre à partager “leur” Café des Tramways avec une clientèle toujours plus nombreuse… Alors profitez-en pendant qu’il est encore temps!


Recevez en exclusivité nos informations en vous abonnant à la newsletter